Villes d’Argentine

Henrik Dolle
Congrès de la nation, Buenos Aires

Les grandes villes d’Argentine présentent souvent la particularité d’allier des quartiers anciens, à l’allure coloniale, avec des zones résolument modernes, autant du point de vue de l’architecture que du point de vue culturel. Ce mélange, agrémenté de fêtes dominicales et d’un esprit de partage, donne un charme spécial aux paysages urbains d’Argentine.

Buenos Aires, la capitale trépidante

Située à l’embouchure du fleuve Rio de la Plata avec l’océan Atlantique, Buenos Aires est non seulement la capitale de l’Argentine, mais aussi la ville la plus peuplée et la plus culturellement riche du pays. Que visiter à Buenos Aires?

Le quartier de La Boca, mythe footballistique du pays (Diego Maradona ayant joué au sein du Club Atletico Boca Juniors) et destination préférée des voyageurs friands des quartiers au charme animé, est l’un des points culturels principaux de la ville. Ce quartier populaire, qui est né de cabanes sur pilotis construites à la fin du 19ème siècle, a un charme particulier qui lui est conféré par les couleurs vives et diverses dont sont peintes ses habitations.

©daboost

Quant à lui, le quartier de San Telmo et ses rues pavées a su conserver son charme colonial. Théâtre de la Feria, genre de vide-grenier dominical, ce quartier est chargé d’histoire, comme le prouve l’église San Pedro Telmo, au bout de la rue Umberto I.

Le quartier de Palermo, situé en retrait de la ville, est très vaste et a plusieurs visages. Les voyageurs friands d’architecture moderne pourront flâner dans les rues de Palermo Nuevo et ses gratte-ciels, tandis que les amateurs de lieux naturels pourront découvrir les bois de Palermo et son planétarium. Enfin, le Palermo Viejo garde un charme ancien tout en étant le théâtre de nombreuses manifestations culturelles.

Recoleta, quartier qui tient son nom des moines Récollets installés dans la région depuis 1708, inspirera également les voyageurs. Le vieux cimetière de Ricoleta, l’église Nuestra Señora del Carmen (édifiée en 1888) et l’hôpital Rivadavia donnent un côté ancien à ce quartier, tandis que la faculté de droit, le bâtiment Buenos Aires Design et le Museo de Bellas Artes apportent une touche de modernité et d’épanouissement culturel.

Les principales villes d’Argentine

Buenos Aires n’est cependant pas la seule ville d’Argentine intéressante pour les voyageurs. D’autres bijoux urbains et culturels ont fleuri dans ce vaste pays, comme la ville de Salta, située à 1100m d’altitude, au pied de la Cordillère des Andes, au nord-ouest de l’Argentine. Théâtre de carnavals à l’ambiance brésilienne, lieu d’implantation du Museo de Arqueología de Alta Montaña qui expose des objets de la culture inca, la ville a également su préserver bon nombre de ses bâtiments coloniaux.

©Anibal Trejo

Toujours au pied de la Cordillère des Andes mais plus proche de Buenos Aires, Mendoza est la ville des vignobles et des musées. La ville ayant connu un séisme d’ampleur titanesque en 1861, très peu de bâtiments anciens sont encore debout. Néanmoins, Mendoza reste toujours un point de départ idéal pour visiter la province, montagneuse et viticole.

Deuxième plus grande ville d’Argentine, Córdoba est très riche en monuments datant du 17ème et du 18ème siècle, comme le monastère de las Descalzas, érigé en 1628 et aujourd’hui transformé en musée d’art religieux (Museo de Arte Religioso Juan de Tejeda). Des bâtiments plus modernes mais toujours chargés d’histoire sont aussi présents dans la ville, comme le lumineux théâtre Libertador San Martin, autrefois nommé Teatro Rivera Indarte.

La ville de Rosario dans la province de Santa Fe est la troisième ville la plus peuplée d’Argentine. La Facultad de Derecho, ancien palais de justice transformé en université, est un impressionnant monument de la fin du 19ème siècle. Elle est située sur la Plaza San Martin, qui est elle même un monument historique avec sa statue équestre du général San Martin. Autre haut lieu de la ville, le centenaire Teatro El Circulo présente une architecture grandiose et chargée d’histoire.


Autres lieux et activités à ne pas rater:

10 paysages à voir absolument