Le football, une passion argentine

©b2r

Avec plus de 500 000 licenciés, le football arrive largement en tête des sports les plus populaires du pays. Sans compter les pratiquants occasionnels et les innombrables aficionados du ballon rond ! Autant dire qu’il s’agit d’une véritable institution en Argentine. Les plus grands noms du football argentin résonnent encore aux oreilles de tous, jeunes et moins jeunes : le pays a en effet vu naître quelques-uns des plus grands joueurs de tous les temps.

Histoire et grands noms du football argentin

Le premier match a lieu en 1867 à Buenos Aires, à l’initiative de deux immigrants britanniques. Ceux-ci fondent également le tout premier club de football argentin. Un siècle plus tard, en 1978, l’Argentine accueille la Coupe du monde, qu’elle remporte en finale face aux Pays-Bas par 3 buts à 1. L’année suivante voit l’émergence de celui qui va devenir une légende vivante du ballon rond : Diego Armando Maradona. El Pibe de oro fera la gloire du football argentin et deviendra un véritable mythe, en Argentine mais aussi à Naples en Italie. Dribbleur hors pair et buteur de génie, il reste le joueur emblématique des années 80-90.

©Кирилл Венедиктов

Aujourd’hui, c’est un autre nom qui court sur les lèvres des footballeurs de la jeune génération : Lionel Messi. L’homme aux 5 Ballons d’Or fait rêver les foules chaque week-end depuis son arrivée au Barça. La relève est assurée !

Buenos Aires : deux clubs légendaires

Les joueurs, même hors normes, ne sont pas les seuls à écrire l’histoire du football argentin. Le pays peut s’enorgueillir de deux clubs à l’histoire quasi mythique : River Plate et ses 35 titres de Champion d’Argentine, et Boca Juniors qui évolue dans l’un des stades les plus connus de la planète, la Bombonera (la « boîte de chocolats », ainsi surnommé en raison de sa forme particulière).

©filipefrazao

Historiquement, le premier club est considéré comme celui de la bourgeoisie, alors que le second, situé au cœur du quartier populaire de La Boca, est vu comme le club du peuple. Les deux équipes se rencontrent lors d’un derby épique, le Superclásico, mondialement connu parmi tous les amateurs de ballon rond.


La culture argentine va bien au-delà du sport :

Les traces des anciennes civilisations

La littérature

Les gauchos d’Argentine

Le Tango

Vous aimerez aussi :